la Certification ISO 50001

Qu’est-ce que la certification ISO 50001

Alors que les entreprises sont aujourd’hui de plus en plus impliquées dans leur consommation énergétique, la certification ISO 50001 s’impose comme une norme de référence mondiale dans le domaine de la gestion d’énergie. Quel que soit votre secteur d’activité, la certification ISO 50001, en offrant un système de management de l’énergie adapté, permet d’optimiser l’efficacité énergétique, de réduire les coûts liés à la consommation d’énergie, et ainsi améliorer la rentabilité financière.

L’ISO 50001 est la norme internationale de management de l’énergie. Quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise, elle aide à établir un système de management de l’énergie (SMEn) dans l’objectif de maitriser ses consommations énergétiques, réduire ses émissions de gaz à effet de serre, et donc réduire son impact négatif sur l’environnement. La mise en œuvre d’un SMEn selon l’ISO 50001 implique la création de profils de consommation énergétique, d’indicateurs de performance énergétique et la mise en place de cibles et d’objectifs précis. La norme inclut également des clauses spécifiques relatives à la conception (installations, chaînes de production, etc.) et à l’approvisionnement, incluant notamment des critères d’achat d’énergie. Les entreprises doivent tenir compte non seulement de l’origine de l’énergie utilisée et des impacts et autres risques qui en découlent, mais aussi étudier les sources d’énergie alternatives telles que les énergies renouvelables et les sources disponibles sur site.

Normandise Petfood étant une entreprise très consommatrice en énergie, la certification à la norme ISO 50001 a été décidée en 2014 dans l’objectif de réduire au mieux les consommations, l’impact environnemental et la facture énergétique. Cette certification permet de prouver un engagement fort de l’entreprise, ce qui participe à améliorer son image auprès de ses clients et le grand public.

Au sein de l’entreprise, l’application et le maintien de la certification de la norme ISO 50001 sont principalement gérés par le responsable Maintenance énergie et environnement, le responsable infrastructure et la chargée de projets énergie et sécurité. Ces derniers sont eux mêmes encadrés et soutenus par la Direction. Cependant, tous les collaborateurs sont acteurs dans la réussite du système de management de l’énergie.

Les bénéfices de la norme ISO 50001 sont multiples :

  • Une amélioration continue du management de l’énergie,
  • L’élaboration d’une politique efficace de l’utilisation de l’énergie,
  • Fixer des objectifs et mesurer les résultats,
  • Une réduction significative des dépenses d’énergie, ce qui permet une rentabilité à long-terme,
  • Une réduction de l’empreinte carbone de l’entreprise, ce qui peut également être un véritable levier pour l’image de marque,
  • Une motivation accrue des collaborateurs, fiers de participer aux économies d’énergie.

Les entreprises certifiées ISO 50001 sont également exemptées de l’audit énergétique obligatoire (bilan des consommations d’énergie) à réaliser théoriquement tous les 4 ans. En revanche, la norme impose la réalisation d’une veille réglementaire mensuelle et l’évaluation de la conformité des processus à toutes les exigences applicables en matière d’énergie.

Pour que le système de management de l’énergie ISO 50001 fonctionne, il est essentiel que tous les collaborateurs soient impliqués et guidés. La politique énergétique définie par la direction doit donc impérativement être claire, documentée et communiquée à tous les niveaux de l’organisation.

Dans ce but, Normandise Petfood implique ses salariés et ses collaborateurs par le biais d’un vaste plan de communication et de sensibilisation :

  • Sensibilisation du personnel sur le terrain et les nouveaux arrivants via une formation d’intégration,
  • Une Revue de direction annuelle avec les différents corps de métier pour faire un bilan sur l’année écoulée et se fixer des objectifs pour l’année qui suit,
  • Une revue de management en cours de l’année avec les différents responsables de service pour communiquer l’état d’avancement des projets,
  • Intégration de la sensibilisation énergétique dans les plans de préventions avec les différents collaborateurs extérieurs,
  • Communication des indicateurs mensuels dans chaque point 5mn de l’entreprise,
  • Réunion CODIR mensuelle : où le responsable Maintenance, énergie & environnement anime la partie énergie afin de communiquer l’état d’avancement des projets, les points bloquants et les indicateurs de performance énergétique (IPÉ) pour la direction,
  • Réunion mensuelle de bouclage énergie et environnement : la chargée de projets énergie et sécurité et le responsable infrastructure communiquent l’état d’avancement des projets, les points bloquants, les indicateurs de performance énergétiques,
  • Mise à disposition des PDCA dans chaque secteur de travail,
  • Réunion COPIL énergie et environnement trimestrielle avec les différents responsables de service afin de suivre l’état d’avancement des projets et des actions, communiquer les points bloquants, et les indicateurs énergétique,
  • Communication et sensibilisation via des écrans dans les différentes salles de repos des différents sites de Normandise Petfood.
  • Communication et sensibilisation via le journal interne de l’entreprise (Infomag)

Les principales contraintes concernant la mise en place et l’application de la norme ISO 50001 sont les dépenses associées aux audits, l’accompagnement par des prestataires extérieurs, l’équipement en compteurs et la formation. Une bonne organisation et un suivi complet de l’ensemble des actions sont également nécessaires. Cependant, les budgets et le temps consacrés à l’ISO 50001 sont minimes face aux bénéfices apportés.

L’audit de certification est organisé par un organisme extérieur (AFNOR), le cycle de ce dernier est prévu sur 3 ans : un audit initial la première année ; puis 2 audits de surveillance annuels. La 3ème année, on renouvelle la certification à nouveau pour une période de 3 ans.

  • L’audit de certification vérifie l’ensemble du système de management de l’énergie. Il permet de garantir la conformité par rapport aux exigences du référentiel ISO 50001.
  • L’audit de surveillance annuel vérifie principalement les exigences liées à l’amélioration continue et les preuves de mise à jour du SMEn.
  • Un audit annuel est également réalisé par l’équipe auditeurs internes dans le but d’anticiper les audits externes en vérifiant le bon fonctionnement du système de management de l’énergie, et en planifiant des actions correctives si nécessaire.

Pour une application optimale de la norme au sein de Normandise Petfood, les techniciens doivent être formés à la conduite des installations, notamment de la chaudière et du réseau de chaleur, et posséder une habilitation électrique. De plus, des campagnes de formations sont réalisées auprès de l’ensemble des collaborateurs afin d’expliquer les fondamentaux de la norme ISO 50001, sensibiliser aux méthodes d’économie d’énergies et pour présenter les résultats des améliorations réalisées.

L’entreprise est certifiée depuis 2014, ce qui signifie que de nombreuses actions ont déjà été réalisées :

  • Mise en place de matelas d’isolation pour éviter les déperditions thermiques,
  • Mise en place d’un air-optimiser afin d’optimiser les consommations énergétiques sur les compresseurs qui représentent 20% des consommations totales électriques de Normandise Petfood,
  • Récupération de la chaleur fatale sur les groupes froids et les stérilisateurs,
  • Récupération des condensats sur les deux chaudières (13 T et 15T),
  • Réseau de chaleur interne pour le chauffage des bureaux,
  • Réseau de chaleur fatale de plus de 3Km pour alimenter en eau chaude une usine de biogaz Agrigaz et chauffer les trois bâtiments situés dans le quartier de la Papillonnière (grâce à ce réseau de chaleur l’entreprise évite des émissions de 1217 tonnes de CO2 chaque année)
  • Lampes LED dans tous les secteurs de Normandise Petfood,
  • Intégration de la performance énergétique dans les cahiers des charges de nouvelles machines.
  • Recrutement de la chargée de projets énergie et sécurité.

Aujourd’hui, le service énergie travaille sur la mise en place d’un nouveau système informatique de suivi des consommations énergétiques. Le nouveau logiciel permettra de récolter plus d’informations en provenance des compteurs situés sur les machines des lignes de production, et donc par conséquence une meilleure détection des anomalies d’usage énergétique. Grâce à cela, l’entreprise pourra également mieux planifier les consommations des installations.